Qu’est-ce que le color-blocking ?

Rouge feu, vert pomme, rose vif, bleu cobalt et jaune soleil, …. cette saison, toutes les couleurs peuvent être combinées. Qu’il soit maudit ou non. Le color-blocking est une grande et surtout très joyeuse tendance que nous sommes heureux de reprendre. Qu’il s’agisse de vêtements, de chaussures ou d’accessoires – nous sommes à la hauteur ! Laissez-vous aller à des couleurs différentes et laissez votre personnalité parler d’elle-même.

Qu’est-ce que le colorblocage ?

Le color-blocking est la combinaison de différentes couleurs frappantes et audacieuses. Cela crée un grand contraste de couleurs qui peut vous effrayer au début, mais qui est en fait super cool. Officiellement, le colorblocking – comme son nom l’indique – consiste à travailler avec des blocs de différentes couleurs. Ainsi, une surface a une couleur. De nos jours, cependant, il existe plusieurs variantes du color blocking et toutes les différentes combinaisons de couleurs (qu’elles soient ou non des blocs) sont classées sous le terme de color blocking.

L’histoire du colorblocking

En fait, le colorblocking n’est pas un truc de mode, mais quelque chose qui sort de l’art. Le premier à avoir expérimenté à grande échelle avec des blocs de différentes couleurs a été le peintre néerlandais Piet Mondrian. Ses peintures bien connues, aux lignes pures et aux grandes surfaces de couleur, ont été une grande source d’inspiration pour les maisons de mode de l’époque. Yves Saint Laurent a été le premier à incorporer les blocs colorés et les lignes dures de Mondrian dans ses robes mondialement connues “Mondrian”. À partir de ce moment, plusieurs créateurs de mode se sont inspirés de ce style frappant et audacieux. Peu de temps après, la tendance au blocage des couleurs s’est généralisée. La tendance s’appelait alors “Mod Fashion” : un style artistique inspiré de Piet Mondrian, composé de couleurs autonomes et mal assorties qui étaient divisées en blocs.

De nos jours, on voit encore beaucoup de blocage des couleurs dans l’art et l’habillement, mais c’est aussi une véritable tendance dans les intérieurs. Les murs sont divisés en blocs de différentes couleurs et les meubles peuvent tous avoir une couleur différente. Plus c’est coloré, mieux c’est !

Quels sont les types de blocage des couleurs ?

En fait, vous ne pouvez rien faire de mal avec le colorblocking et vous pouvez combiner toutes les couleurs les unes avec les autres. Pourtant, vous préférez ne pas vous promener comme un pipo le clown. C’est pourquoi il y a trois façons différentes d’utiliser le blocage des couleurs dans votre tenue.

Les différentes formes de blocage des couleurs ont toutes un rapport avec le cercle chromatique. Un cercle chromatique permet de voir comment les couleurs se fondent les unes dans les autres et quelle est la relation entre les différentes couleurs. Ce sont les formes :

1. Blocage monochromatique des couleurs : Une couleur est appliquée en différentes nuances. On l’appelle aussi ton-sur-ton, mais c’est en fait aussi une forme de blocage des couleurs. En appliquant le colorblocking de cette manière, vous apportez de la tranquillité à votre look et créez un look élégant, sans excès.

2. Blocage séparé des couleurs : Il peut être considéré comme la forme “classique” de blocage des couleurs. Ici, différentes couleurs “séparées” sont combinées entre elles. Pensez par exemple à un haut rose avec un pantalon rouge. Pour cela, il faut au moins deux couleurs différentes.

3. Blocage autonome des couleurs : on voit cette forme de blocage des couleurs très à la mode. Les différentes couleurs sont combinées dans un seul article. Pensez à un pull à rayures ou à des chaussures de différentes couleurs. Vous en avez donc fini avec cette tendance d’un seul coup !

Parmi ces trois options, l’option 2 requiert la plus grande partie de vos compétences en matière de combinaison. En effet, vous devrez vous-même combiner différentes couleurs contrastées. Pour ne pas avoir l’air de sortir tout droit du cirque, il existe deux méthodes : complémentaire et analogique. Dans la méthode complémentaire, vous combinez des couleurs qui sont directement opposées dans le cercle chromatique. Il peut s’agir, par exemple, du vert et du rouge, ou du bleu et de l’orange. Avec la méthode analogique, vous choisissez des couleurs qui se trouvent l’une à côté de l’autre dans le cercle chromatique, comme le bleu et le vert ou l’orange et le jaune.

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas toujours nécessaire de choisir des couleurs qui s’opposent (même si, bien sûr, vous le pouvez !). Pour le rendre un peu moins intense, vous pouvez choisir des couleurs proches les unes des autres, comme le rouge et le rose, l’orange et le jaune par exemple. Choisissez des couleurs qui vous conviennent et qui vous font sentir bien dans votre peau. Alors, vous rayonnez tout de suite !

Appliquer le blocage des couleurs dans votre tenue

La beauté de la tendance au blocage des couleurs est qu’il n’y a pas de règles fixes. C’est à vous de décider quelles couleurs vous combinez et comment vous le faites exactement. Bien entendu, vous pouvez garder à l’esprit les méthodes ci-dessus. Mais que vous choisissiez des couleurs vives et frappantes ou une combinaison de douces nuances pastel, le choix vous appartient !

La première étape du blocage des couleurs consiste à choisir une palette de couleurs. Commencez par deux couleurs : une couleur vive et une couleur de base comme le gris, le beige, le blanc ou le noir. En ajoutant des couleurs neutres à votre look, vous vous distinguerez moins et vous pourrez vous habituer aux couleurs vives. Si cela vous plaît, vous pouvez ajouter une troisième couleur. Une couleur complémentaire (une couleur qui est opposée à l’autre couleur choisie dans le cercle chromatique) fournit le véritable effet de blocage des couleurs. Une couleur analogique (celle qui se trouve à côté de l’autre couleur choisie dans le cercle des couleurs) apporte un peu plus de paix. Les empreintes et les motifs ne sont généralement pas utilisés pour le blocage des couleurs car cela nuit à l’aspect “bloqué”. Il est donc préférable de choisir des couleurs et des tissus solides.

Les plus belles chaussures qui bloquent les couleurs

Kat Maconie : la reine du Colorblock

Cette créatrice de chaussures londonienne primée est connue pour ses créations frappantes et exubérantes, avec beaucoup de couleurs. Ses sandales aux couleurs vives et aux talons méga hauts sont de véritables prouesses que l’on peut (peut-être) voir. Les baskets pour femmes de Kat Maconie sont également très spéciales. Le style emblématique de ce label y est immédiatement reconnaissable : de la couleur, de la couleur et encore de la couleur.

Qui ose combiner ces chaussures Kat Maconie avec une tenue aux couleurs vives, comme la marque aime le faire. Un bon conseil : si vous optez pour beaucoup de couleurs, laissez la couleur de vos vêtements revenir dans vos chaussures (ou l’inverse). De cette façon, vous pouvez toujours créer un bel ensemble. Bien sûr, ces chaussures exubérantes sont aussi très belles sous un pantalon ou un jean ou une tenue aux couleurs paisibles.

Baskets Colorblock

Bien que la tendance au colorblock se reflète dans toutes sortes de chaussures, ce sont surtout les baskets qui sont colorées. Bien sûr, de vraies marques de sport comme Puma et Adidas en ont depuis des années dans leur collection aux couleurs vives (les chaussures de sport sont souvent frappantes pour des raisons de sécurité). Cette saison aussi, ils participent joyeusement à cette tendance. Par exemple, les baskets Adidas Falcon ne sont pas portables. C’est beau toutes ces couleurs !

Des sandales multicolores avec du hak

C’est bien d’entendre toutes ces baskets aux couleurs vives, mais au moins aussi belles sont les sandales d’été multicolores à talon. Très frais sous une robe d’été ou pour terminer votre tenue de fête. Et la fête est terminée ou vous n’avez pas prévu d’occasion spéciale ? Ensuite, combinez-les à froid avec un jean coupé ou retourné. Bibi Lou, Si et Rapisardi ont des modèles très gais dans la dernière collection.

Colorblock avec des couleurs pastel

Si vous pensez que toutes ces couleurs vives sont trop intenses, essayez un bloc de couleur avec des couleurs pastel. Pour que cela reste vraiment discret, choisissez une palette de couleurs qui se compose entièrement de couleurs claires. Les baskets de la Via Vai en sont un exemple. La combinaison de vert clair, de rose clair, de bleu lavé et de beaucoup de blanc est joyeuse et estivale, mais pas trop voyante. Vous pouvez également combiner un certain nombre de couleurs vives avec une couleur de base comme le blanc, le gris, le beige ou le noir. Ces sandales de Bibi Lou se composent de deux couleurs vives (bleu et jaune), mais le noir et le beige/rose clair créent un aspect plus neutre. Nous avons la même chaussure dans la combinaison de couleurs noir, rouge et beige.

Comment porter des bottes découpées avec votre look d’automne?
Des chaussures pour pieds étroits : quelques idées pour les choisir